Aller au contenu principal

Chaire internationale du droit des technologies et des services du futur

Depuis sa création en 2012, la chaire ne cesse de multiplier ses partenariats pour promouvoir le droit des technologies et des services du futur à travers trois secteurs de pointe : l'espace, l'aéronautique et le numérique. Elle concentre ses activités sur la recherche fondamentale et appliquée, l'enseignement et le rayonnement international des thématiques étudiées.

THÉMATIQUE

Les secteurs du spatial et de l’aérien, qui impactent le quotidien de millions de personnes dans le monde, sont en constante évolution grâce aux nombreux progrès de la technologie. Toutes ces innovations amènent à de nouveaux questionnements en termes de responsabilité, de sécurité juridique, ou de décisions réglementaires. Ces dernières doivent également s'adapter aux multiples innovations qui impactent l'univers numérique.

Tels sont les sujets complexes sur lesquels travaille l’Institut du droit de l’espace et des télécommunications qui a renforcé son équipe de recherche, grâce aux soutiens apportés par la chaire. Ainsi ont-ils pu disposer de  moyens plus importants  leur permettant de disséminer le fruit de leurs travaux, tant au sein de la communauté scientifique qu’en direction des professionnels des secteurs concernés.

La chaire a été créée en 2012 sur la base de coopérations pré-existantes développées au sein de l’Institut du droit de l’espace et des télécommunications (IDEST). De nouveaux partenaires issus du secteur spatial ont peu à peu rejoint ce projet, permettant à la chaire un développement particulièrement remarqué et intéressant.

PHILIPPE ACHILLÉAS, PORTEUR DE LA CHAIRE

Philippe Achilleas est professeur de droit public à l’Université Paris-Saclay, spécialiste de droit des technologies. Il dirige l’Institut Droit, Espace, Technologies (Idest) et le M2 Droit des activités spatiales et des télécommunications (DAST). Il est également le directeur scientifique du Groupement d’Intérêt Scientifique entre l’Université Paris-Saclay et le CNES, l’agence spatiale française, sur le droit de l’espace et des secteurs innovants.

Philippe Achilleas travaille étroitement avec les institutions et les entreprises des secteurs des télécommunications, de l’aéronautique et du spatial. Il est membre de la délégation française à l’ONU pour les affaires spatiales et a exercé des fonctions d’expert en numérique auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

"À travers la chaire, je cherche avant tout à contribuer au développement de la recherche et de l’enseignement des problématiques juridiques liées au développement des technologies avancées dans un contexte international, car les solutions aux défis sociétaux et économiques posés, ne peuvent être résolues que dans le cadre d’une coopération poussée entre tous les pays. Il est par ailleurs important de renforcer les liens entre l’université et l’entreprise pour favoriser l’émergence de solutions pertinentes pour notre industrie et notre économie."
Professeur Philippe Achilléas

ACTUALITES

Chaire

En 2021, la chaire devient "Technologie et progrès"

En l’espace de quelques années, la question des rapports entre la technologie et le progrès...

Article publié le : 21 juin 2021

LES MÉCÈNES