Aller au contenu principal

Projets à financer

Paris-Saclay Article publié le 06 janvier 2022 , mis à jour le 06 janvier 2022

Chaque jour, la Fondation accompagne des actions concrètes qui bénéficient aux enseignants, chercheurs, personnels et étudiants.

Certains de ces projets ne demandent qu'à trouver des mécènes et donateurs pour voir le jour.

Soutenez le projet de votre choix et construisons ensemble une Université où le savoir nous rend plus proches.

Pour un nouveau musée d'histoire de la Pharmacie sur le campus

Le futur musée Albarelle exposera son importante collection d'objets et de documents se rapportant au domaine pharmaceutique afin d’initier ses visiteurs à l’histoire du médicament et à l’évolution de la profession pharmaceutique.

Le magnifique espace de 100m2 prévu sur le plateau de Saclay, permettra de mettre en valeur ce patrimoine historique et scientifique à travers des parcours didactiques, des outils numériques et des espaces vivants orientés vers le public (escapes games, happenings...). 

Plus qu'un conservatoire, le musée Albarelle se pense comme un tremplin de la science, dans un campus où se côtoient des universitaires, des chercheurs et des étudiants d’horizon très divers.

Je soutiens le musée Albarelle.

Pour une initiation des plus jeunes à la culture scientifique

La Maison d'Initiation et de Sensibilisation aux Sciences (MISS) est un espace où élèves et enseignants découvrent ensemble la démarche scientifique, initiés par de jeunes chercheurs de l’Université Paris-Saclay.

Le principe : interroger le quotidien à travers les sciences. Les classes (du CE2 à la 3e) viennent  s’emparer d’une ou de plusieurs questions scientifiques, qu’ils aborderont de manière pratique et ludique, dans un lieu créé spécialement pour eux. 

Ce projet bénéficie du soutien du Conseil Régional d’Île-de-FranceCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, de l’Université Paris-SaclayCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre et du CNRS. 

Je soutiens la Maison d'Initiation et de Sensibilisation aux Sciences.

Pour un laboratoire de la cuisine du futur

Le Centre Français d’Innovation Culinaire (CFIC) est né de la collaboration entre le chercheur en physique-chimie Raphaël Haumont et le chef étoilé Thierry Marx. Il se veut un lieu de réflexion collective où la transformation culinaire devient un formidable support pour diffuser la culture scientifique, tout en participant à la transmission et au renouvellement du patrimoine gastronomique.

Recherches sur la cuisine durable, conception d’emballages du futur et nourriture embarquée, développement de nouveaux procédés pour limiter l’utilisation de sel, de gras et de sucre... Les applications sont nombreuses mais regardent toutes dans la direction de l'avenir.

Je soutiens le Centre Français d'Innovation Culinaire.

Pour une égalité des chances dans les programmes d'excellence

Pour faire face à la précarité étudiante, l’équipe pédagogique de la filière de physique fondamentale a créé un programme de bourses d’études spécifiques pour ses étudiants. Ce programme d’excellence particulièrement exigeant demande un investissement important de la part des élèves et s’avère incompatible avec une activité salariée.

Alimenté par la générosité des particuliers, notamment les alumni, et des entreprises, ce programme soutenu et géré par la Fondation permet de distribuer des aides financière, en articulation avec les services de l’Université et le CROUS.

Grâce à la mobilisation de chacun, les inégalités sociales, géographiques et culturelles sont réduites et la réussite des études devient possible pour tout jeune motivé et méritant.

Je soutiens le programme de bourses de la filière de physique fondamentale.