Aller au contenu principal

Un travail d'innovation au service du bien commun

Fondation Article publié le 09 juillet 2024 , mis à jour le 09 juillet 2024

Patrick Duvaut, Président de la Fondation de l'Université Paris-Saclay, s'est rendu sur le plateau de BFM Business, le 28 juin 2024, pour parler des nombreux projets innovants sur lesquels travaille la Fondation, notamment autour de la détection en temps réel des premiers signes d’AVC.

BFM Business, en partenariat avec OpenMedias - Le 28 juin 2024

La Fondation de la prestigieuse Université Paris-Saclay travaille aujourd’hui sur de nombreux projets innovants,
notamment autour de la détection en temps réel des premiers signes d’AVC
- Fondation Paris-Saclay

ÉMISSION FOCUS ENTREPRISES
Présentée par Mathilde Wessels

Présidée par Patrick Duvaut, la Fondation se place aujourd’hui comme un catalyseur des grandes missions de l’Université Paris-Saclay, que ce soit dans les domaines de la formation, de la recherche, de l’innovation, du développement soutenable, ou de la médiation scientifique.

L’Université Paris-Saclay, qui compte 11 médailles Fields et 5 prix Nobel, est à ce jour le seul représentant français dans le Top 15 mondial des universités. L’institution représente à elle seule 15 % de la recherche française.

« En s’appuyant sur la renommée de l’Université Paris-Saclay, notre Fondation est parvenue à mettre en place des partenariats très innovants, notamment avec des start-ups, et ce afin de faire émerger des premières mondiales pour le bien commun qui soient françaises ! » explique à ce sujet Patrick Duvaut.

Le système de financement des partenariats

Pour mener à bien ses différentes missions, la Fondation Université Paris-Saclay s’appuie sur un premier véhicule philanthropique, qui lui permet de financer de la recherche du plus haut niveau en conservant une totale indépendance, en étant protégée des lobbys et autres monopoles économiques.

« L’intérêt d’avoir ce premier véhicule philanthropique permet de développer des projets “éthique by design” », précise Patrick Duvaut.

La Fondation s’appuie également via un partenariat spécifique sur un second véhicule entrepreneurial fonctionnant en tandem. L’objectif est alors de déployer une solution industrielle à travers des coûts efficients et très compétitifs, en se plaçant au service du bien commun.

Déceler les premiers signes d’AVC en direct

Parmi ses nombreux partenariats, la Fondation Université Paris-Saclay travaille notamment aux côtés de Lifinsight, qui est la première start-up au monde à déployer un dispositif de détection , capable de déceler des signes potentiels d’AVC dès les premières secondes ...

« Il faut savoir que depuis 2015 il existe un traitement pour la prise en charge de l’AVC, la thrombectomie, dont la raison d’être est justement la détection de l’AVC et le plus tôt le mieux !. D’où l’utilité d’une telle technologie qui va être utilisée sur les iPhone, les tablettes, les montres connectées, ou même dans les voitures grâce aux caméras qui deviendront bientôt obligatoires au sein des véhicules neufs. »

Cette technologie garantit également un respect total du RGPD quant à l’utilisation des données des utilisateurs : les personnes ne pourront en effet ni être reconnues ni être identifiées par l’outil et elles auront le total contrôle de leurs données.

« Nous respectons à la lettre l’AI Act qui a été adopté récemment par l’UE. À noter d’ailleurs que ces projets ne pourraient pas exister sans l’aide de notre partenaire Auxasphere, qui est la seule société au monde à faire un traitement fiduciaire de la donnée », conclut Patrick Duvaut.