Aller au contenu principal

Chaire achat public

L'objectif de la chaire est d'accompagner les évolutions du code de la commande publique, pour professionnaliser ses acteurs et essaimer les bonnes pratiques, dans un domaine où les besoins de compétences sont très nombreux. 

THÉMATIQUE

L’achat public représente aujourd’hui entre 10 et 15% du PIB de chaque état de l’Union Européenne. En France, ce sont quelques 200 milliards d’euros qui sont consacrés chaque année aux concessions passées par les acheteurs publics, c’est-à-dire l’état, les collectivités territoriales et leurs regroupements, les établissements publics mais aussi tous leurs satellites comme les sociétés d’économie mixte. L’impact économique, social (emplois directs et indirects) et politique de cette problématique est indéniable.

Les évolutions du code la commande publique conduisent les acheteurs publics à démontrer de plus en plus leur diligence à tous les stades des procédures de marchés publics, de leur préparation à leur exécution, en passant par leur passation et le choix des attributaires. Ils ont crucialement besoin de professionnalisation pour parvenir au difficile équilibre entre efficacité de la commande publique, sécurité juridique et bonne utilisation des deniers publics.

La chaire a pour objet principal d’accompagner et de financer des thèses de doctorat, sur des sujets originaux juridiques mais aussi économiques liés à l’achat public. Les thèmes du " concept de gain d’achat ", du " glissement du prix vers le coût du cycle de vie " ou encore de " l’ubérisation de la commande publique " sont quelques exemples qui méritent des recherches approfondies. Un candidat doctorant a été approché pour travailler sur la problématique du gain à l’achat public.

Il s’agira ensuite d’irriguer des activités de formation, tant initiale que continue. La chaire soutiendra le Master " contrats et marchés publics " de la faculté Jean Monnet à Sceaux. En contribuant à la prise en charge de diverses activités, elle améliorera la qualité et le caractère professionnalisant de cette formation pluridisciplinaire au métier d’acheteur dont les débouchés sont actuellement bien assurés.

Des cycles de formation spécifiques vont également être organisés pour les acheteurs publics en exercice afin de renforcer leurs compétences sur différents thèmes, à commencer par celui du " contract management ". La chaire s’attachera par ailleurs à diffuser les connaissances au sein du milieu professionnel.

 

JEAN-MARC PEYRICAL, PORTEUR DE LA CHAIRE

Jean-Marc Peyrical, Docteur en droit, est Maître de conférences à la faculté Jean Monnet, au sein de l’Université Paris-Saclay. Il dirige deux formations de Master 2, l’une en achat public, l’autre en droit Européen.

Avocat associé au sein d’un cabinet de droit public, il préside l’association pour l’achat dans les services publics - APASP (2000 acheteurs publics toutes structures confondues).

Il dirige l’Institut du Droit Public des Affaires (IDPA) de l’Ecole du Barreau de Paris.

"Ce qui m’anime en créant cette chaire, c’est de faire prendre conscience de l’intérêt de l’achat public, tant en tant qu’objet de recherche que dans une perspective de professionnalisation de ses acteurs."
Jean-Marc Peyrical

ACTUALITÉS

Chaire

L’achat public de nouveau sur la sellette

Amplifiée par la crise économico-sanitaire que nous connaissons depuis le mois de mars dernier, l’utilisation...

Article publié le : 24 novembre 2020

LE MÉCÈNE

Une convention de mécénat a été signée le 12 novembre 2019 avec RTE. Au coeur du système électrique, RTE a la charge de l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité et s'attache notamment à développer une démarche d'achats responsable et respectueuse des lois et réglementations en vigueur.

"Nous agissons pour le bénéfice de nos clients et de la collectivité, en proposant des solutions qui participent à la maîtrise des coûts du système électrique et qui de plus en plus, intègrent des critères sociétaux et environnementaux du développement durable. Notre société est de fait particulièrement attentive aux besoins de professionnalisation de ses acheteurs. Consciente que le suivi de l'exécution des contrats publics est un enjeu partagé par nombre d'acteurs économiques, notre direction a décidé de s'engager auprès de la chaire portée par Monsieur Peyrical. Nous escomptons la participation d'autres mécènes pour amplifier les actions de formation et de recherche et donc la portée de la chaire."

Béatrice Debrion,

Directrice adjointe des achats chez RTE